Skip to main content

L’aide à la personne mis en lumière par Vivre en Somme

By 8 septembre 2020février 4th, 2021Aide à la personne, Nettoyage, Ozange

Le conseil départemental a décidé d’octroyer aux actifs ayant assuré leur activité professionnelle en présentiel une carte prépayée de 80 euros. Les auxiliaires de vie d’Ozange et de nombreux autres salariés officiant sur les autres activités ont pu en bénéficier également.

C’est à ce titre que le journal Vivre en Somme est venu à la rencontre de Naima H. auxiliaire de vie pour recueillir son témoignage le lundi 27 juillet 2020.

 « Tout d’abord, je remercie vivement Ozange.net qui m’a offert l’opportunité de m’exprimer et parler de notre dévouement, ainsi que mes collègues pendant le confinement car c’est dans ces moments difficiles que les bénéficiaires peuvent compter sur nous. A cette occasion, j’ai été interviewée par le journal Vivre en Somme pour remercier le conseil départemental qui nous a offert une carte prépayée de 80 euros pour aller au restaurant et dans les espaces culturels. C’est une reconnaissance qui m’a touchée et j’étais agréablement surprise par ce geste qui va nous encourager, nous motiver à donner encore plus.

On a assuré avec dévouement et sérieux, nous n’avons pas arrêté de travailler malgré la peur au ventre, pour que tous les usagers isolés et négligés. Nous avons gardé un lien social avec eux en les aidant dans les gestes de la vie quotidienne, avec des mesures très rigoureuses et en respectant les gestes barrière : distance, masques, gants, surblouses. L’épidémie nous a rendu plus essentiels que jamais.

C’est également un travail d’équipe : derrière nous, l’équipe de permanents d’Ozange nous a soutenu(e)s moralement et a fourni tous les outils pour se protéger correctement. De plus, les véhicules d’Ozange étaient à disposition des salarié(e)s.

Voilà la réponse apportée à la journaliste qui souhaitait savoir comment nous étions mobilisé(e)s pendant le confinement. C’était une organisation quasi militaire.

L’entretien s’est déroulé dans les locaux d’Ozange en présence de Sabine Verhaegen, directrice des Associations Ménage Service, Anaïs, Sophia, la journaliste et la photographe de Vivre en Somme »